Le sapin de Noël

Le sapin de Noël relève d’ une entrée très particulière , qui relie aussi bien la notion d’arbre que celle de la forêt, des animaux qui vivent sur, dans ou près de cet arbre et la notion de fête.

Il est donc à la fois un élément de nature , un habitat, un symbole .

Autant de directions qui sont explorées ici et qui peuvent participer à alimenter, dès le plus jeune âge, et à l’école, un sentiment d’appartenance au cycle du vivant, dans le plaisir que procurent la connaissance et la créativité, en coopération.

Lire la suite

Se sentir appartenir à la nature: deuxième partie

La première partie de cet article avait pour objectif de cibler l’importance du dehors pour apprendre et d’énoncer des conditions favorables pour le vivre au mieux.

Cette deuxième partie cherche à situer des activités et des apprentissages pour permettre le développement de la pensée et des connaissances, à tous les niveaux d’âge.

Je commence par proposer deux petits textes , écrits en 2002… :  un calendrier de la nature pour comprendre le monde et ensuite un temps d’activité institutionnalisée : un animal par mois.

Je développe par la suite le développement de la pensée , des connaissances et des propositions de contenus, par niveau d’âge à partir d’activités dans ou avec la nature. Je cite les expériences que j’ai pu vivre dans les différents niveaux.

Je termine par la visée qui sous-tend mon approche et je m’en explique …

Lire la suite

Se sentir appartenir à la nature ( Première partie )

Le confinement dans les maisons ou appartements permettra peut-être de s’interroger sur ce que vivent les enfants qui sont confinés, dès leur plus jeune âge dans notre pays , assis, pendant une grande partie de leurs  journées d’école, à 30, dans des salles de 60 m2 ….

Cet article développe des arguments pour défendre l’idée qu’on apprend à partir de la nature et que c’est indispensable pour le développement du corps et de la pensée de l’enfant.

Il parle d’immersion dans la nature, de mises en relation des actions, activités et apprentissages.

Il accorde de l’importance à une communication pour créer du sens à l’intérieur de l’école et avec l’extérieur.

Il situe la nécessité de remises en question pour y arriver….

Lire la suite

Le développement de la pensée et le numérique

Cet article vous présente les usages et fonctions des machines numériques en lien avec le développement de la pensée de l’enfant. Les fonctions et les accès possibles sont interrogés.Ce développement de la pensée dans les usages du numérique est comparé avec celui qui se réalise dans la réalité au cours de l’expérience tâtonnée.

La place de l’usage du numérique est interrogée à l’école et mise en lien avec ce que la société du numérique favorise aujourd’hui.

La conclusion montre que l’avenir de chacun dépendra de nos choix collectifs….

Lire la suite

La Classe Promenade 2

J’avais terminé le premier article sur la classe promenade par :

« Ces deux entrées dans une réflexion sur La Classe Promenade me semblent donner d’autres angles d’approche pour pouvoir prendre de la distance et ne pas en rester au : Comment on fait. Les choix pédagogiques de l’enseignant dépendent de ses connaissances, de ses représentations sur Enseigner, Apprendre et sur la Pédagogie Freinet…, et de ses possibilités de mettre en œuvre la visée qui est au centre de sa pratique: l’Émancipation ? La réussite pour tous ? Un changement de société ? Une prise de conscience des enjeux écologiques aujourd’hui ? Une culture commune ?

Le contexte rural de l’époque de Freinet appelle à revisiter les choix ou objectifs que nous pourrions avoir aujourd’hui. N’y a-t-il pas matière à redonner une place essentielle à ce vivant que nous devons percevoir de façon différente pour qu’un présent ( parce qu’on y est déjà…) et un futur soient possibles dans des conditions acceptables pour tous ?  » 

Les représentations de l’enseignant vont influer fortement sur le devenir de cette classe promenade.

Lire la suite

La Classe Promenade 1

Ce premier article sur : La Classe Promenade, cherche à présenter , de façon un peu décalée, deux axes de références différentes : des « points de vue d’enfants » et des extraits de textes de Célestin Freinet.

Il est composé, dans la première partie, d’un ensemble de petits textes qui expriment ce que des enfants pourraient dire ou penser du fait de sortir de la classe pour aller « apprendre » dehors.

Dans la deuxième partie vous trouverez d’abord des phrases de C. Freinet, extraites de : Essai de Psychologie Sensible, qui montrent l’importance que Freinet accordait au milieu, au rapport à la vie. C’est ensuite dans L’Ecole Moderne Française que j’ai trouvé des phrases qui abordent plus précisément le rapport pédagogique et replacent ce rapport au milieu dans le contexte de la classe.

Un deuxième article suivra pour développer ma réflexion sur ce thème de La Classe Promenade et mettra en lien les références de Freinet , les représentations qui émergent de cette Classe Promenade dans les « paroles d’enfants » et ce que peut signifier La Classe Promenade aujourd’hui. Lire la suite

La  » Continuité Pédagogique »

Cet article donne une définition de la notion de « Continuité Pédagogique » en fonction de paramètres généraux .

C’est à partir de ces paramètres que les différents temps de la crise sanitaire sont présentés. La Continuité Pédagogique est analysée pour chacun de ces temps.

C’est ensuite la rentrée de septembre qui est interrogée . Quelle Continuité Pédagogique prescrite, souhaitable, possible, revendiquée par les enseignants en septembre ? Lire la suite

La « reprise »

« La reprise » le 11 mai pose des questions sur le plan sanitaire écologique, politique et bien sur pédagogique. Cet article situe le contexte de cette reprise: le pourquoi et le comment du confinement puis développe ensuite les conditions possibles et les enjeux de ce retour dans les écoles.

La question de la participation des élèves sera centrale et la question du numérique abordera les liens entre le présent du 11 mai et la rentrée de septembre.

Des liens seront établis entre les choix pédagogiques et les choix de société que cela favorise.  Lire la suite

Du particulier au général

Cet article situe le développement de la pensée à partir d’un angle d’approche différent de ce que j’utilise dans les autres articles. La mise en relation du particulier et du général n’avait pas encore été évoquée. Elle est ici analysée et présentée pour montrer qu’elle conduit et construit très souvent la compréhension.

Il s’agit de décaler le point de vue sur les apprentissages à partir de la prise en compte du développement de la pensée de l’enfant.

Le particulier et le général seront présentés au niveau du développement de la pensée de l’enfant et de son vécu.

L’article regarde ensuite comment l’école situe ce rapport du particulier au général.

La position particulière que conduit le rapport au numérique sera analysée elle aussi .

La conclusion présente la synthèse de cette analyse qui n’est pas aussi inaccessible que ce langage peut le laisser penser….  Lire la suite

Confinement

Tous  et chacun….

Le confinement met à jour les ressemblances et les différences de nos modes de vie, de notre place dans la société, de nos représentations du monde, de nos opinions, croyances, choix.

Chacun  va le vivre de façon particulière en fonction de ce qui lui sera autorisé ou imposé du fait de la  place qu’il occupe dans la société. Certains métiers vont subir des contraintes et des dangers dans « l’intérêt général ».

Les enseignants vont avoir une influence sur la vie de famille. Les enfants vont vivre cette période exceptionnelle à la maison, sous la pression éventuelle d’une « continuité pédagogique » aléatoire.

Quand sonnera la fin du confinement le monde sera différent…

Il y a ceux qui …

Ceux qui vivent à la campagne, ceux qui vivent dans les villes. Ceux qui vivent dans une maison avec un jardin, ceux qui sont dans un appartement, dans un immeuble, dans une tour.

Ceux qui vivent tout seuls et ceux qui vivent à deux ou avec des enfants.

Ceux qui vont sortir marcher un peu tous les jours, ceux qui vont rester chez eux. Ceux qui vont faire un peu de gym ou du yoga et ceux qui vont lire, jouer, fabriquer, jardiner, cuisiner. Ceux qui vont rester assis devant un écran.

Ceux qui vont manger des conserves, des pâtes ou du riz,  ceux qui vont manger des fruits et des légumes. Ceux qui ont fait des réserves et ceux qui devront s’approvisionner comme ils peuvent. Ceux qui veulent continuer à aller faire les courses chaque jour.

Ceux qui vont s’ennuyer et ceux qui vont faire un emploi du temps. Ceux qui vont découvrir d’autres activités à la maison ou prendre du temps pour faire ce que d’habitude ils ne font pas.

Ceux qui vont garder la télé allumée pour voir les infos. Ceux qui vont écouter la radio, ceux qui vont être sur les réseaux sociaux, ceux qui vont lire le journal. Ceux qui ne vont pas regarder les infos parce qu’elles sont trop stressantes ou qu’ils ne croient pas ce qui est dit . Lire la suite